22 septembre 2020
centre de formation vtc taxi à paris

Accéder à la profession de chauffeur VTC : les étapes à suivre

Vous voulez devenir chauffeur VTC mais vous ne savez pas par quelles étapes vous devez passer ? Suivez le guide ! Nous vous indiquerons le processus à suivre afin que vous atteigniez votre objectif. Vous saurez par la même occasion que le métier de chauffeur VTC est réglementé et que tout le monde ne peut pas l’exercer sur un simple coup de tête.

Passage de l’examen VTC obligatoire

Si vous voulez devenir chauffeur VTC, vous devez passer l’examen VTC. Plusieurs sessions sont organisées pendant l’année et vous devez réussir les épreuves pour accéder à la profession. Cet examen prend la forme d’un QRC ou d’un QCM et comporte plusieurs épreuves notamment la Sécurité routière, la réglementation des transports, le développement commercial, la gestion d’une entreprise et bien d’autres encore.

À moins d’avoir des connaissances très poussées sur les règlements régissant le secteur du transport, vous n’aurez aucune chance de réussir à l’examen VTC. Ainsi, vous devez suivre une formation VTC à Lyon. Cette formation doit être dispensée par un centre agréé. Bien que son coût soit élevé, vous gagnerez à y participer. D’ailleurs, vous devez suivre une formation continue tous les 5 ans une fois en poste afin que les autorités puissent vérifier votre aptitude à continuer à exercer la profession.

Demande de la carte VTC

Pour pouvoir exercer en tant que chauffeur VTC, vous devez demander votre carte professionnelle VTC auprès de la préfecture de votre département. Après avoir fait une demande écrite, vous obtiendrez votre carte professionnelle dans les 3 mois qui suivent votre demande.

Notez que la carte VTC n’est pas délivrée à tous ceux qui en font la demande. Pour être éligible à la délivrance de cette carte, vous devez remplir un certain nombre de conditions notamment la possession d’un permis de catégorie B. La possession d’un certificat PSC1 est également exigée afin que vous puissiez aider un client rencontrant un problème de santé.

Par ailleurs, vous devez faire une visite médicale afin d’identifier votre aptitude à exercer la profession. Seuls les professionnels de santé sont habilités à vous délivrer une attestation de visite médicale. Et bien entendu, vous ne pourrez pas obtenir votre carte VTC si vous n’avez pas réussi l’examen VTC.

Quel statut pour exercer la profession ?

Maintenant que vous avez l’autorisation d’exercer comme chauffeur VTC, vous pouvez intégrer une agence VTC et exercer comme salarié. Vous n’aurez pas à vous prendre la tête quant au véhicule à exploiter ou encore sur le statut professionnel à choisir. L’agence vous rémunérera mensuellement et vous pouvez exercer en toute tranquillité.

Par contre, si vous voulez exercer à votre compte, vous gagnerez à demander le statut d’autoentrepreneur. Vous pourrez alors exploiter votre propre véhicule et diriger votre propre business. Au fil du temps, vous pourrez migrer progressivement vers la création d’une entreprise VTC. À ce stade, vous devez demander le statut de SASU. Vous pourrez alors étendre progressivement votre activité et prétendre plus tard à la mise en place d’une structure plus grande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *