21 octobre 2021
chape liquide

Comment réaliser une chape liquide sur un sol ?

Un projet courant à réaliser sur les sols pour des projets professionnels ou domestiques est l’installation d’une couche de chape liquide. Cela peut être extrêmement difficile à réaliser sans expérience préalable et sans les outils adéquats pour effectuer le travail, il est donc important d’avoir toute la formation et l’équipement nécessaires si vous voulez faire le travail vous-même. Un sol mal posé peut facilement s’abîmer par la suite, jusqu’à se désagréger et vous obliger à recommencer un travail laborieux et coûteux, il est donc important d’être bien préparé avant même de commencer à préparer un sol pour la pose d’une chape.

Comment préparer un sol pour la pose d’une chape liquide ?

En fonction du type de chape utilisé et de la taille de votre site prévu, un certain nombre de facteurs concernant votre installation peuvent changer. Il peut s’agir du temps nécessaire pour que votre chape finisse de durcir, de l’épaisseur à laquelle la chape devra être coulée et du coût global de la chape de votre sol.

Pour cette raison, il est important d’avoir un plan en place avant de commencer votre travail. Assurez-vous d’avoir mesuré la zone que vous avez l’intention de chaperonner, afin de commencer le projet. Vous devrez également renforcer la couche sur laquelle reposera votre chape si vous avez l’intention d’utiliser une chape non collée, ou exposer le granulat et appliquer un agent de liaison si votre chape est collée. La couche doit également être nettoyée de toute poussière et de tout débris avant la poursuite des travaux, et l’étanchéité du site doit être prouvée.

Vous devrez peut-être aussi mélanger la chape pour un sol en béton, si vous avez l’intention d’utiliser une chape non liée. En ajoutant des fibres de polypropylène dans le mélange et en ajoutant de l’eau, vous réduirez les chances que votre sol développe des microfissures au fil du temps.

Comment réaliser la chape d’un plancher, étape par étape

L’installation d’une chape se fait en plusieurs étapes, que nous avons énumérées ci-dessous :

1. Divisez la surface de votre sol

Pour commencer le processus de pose de la chape, vous devez diviser votre sol en sections. Il est recommandé d’utiliser de longs morceaux de bois droits coupés à la hauteur de la couche. Mouillez ces morceaux pour qu’ils soient faciles à enlever par la suite et divisez la pièce en bandes.

2. Appliquer une couche de chape

Étalez une couche compacte du mélange de chape sur la section la plus éloignée de l’entrée de la pièce, en utilisant une truelle pour déplacer le mélange et en le compactant avec une planche à chape ou une règle. Tassez les bords avec une dameuse pour aider à compléter la section.

Cette partie du processus entraîne souvent l’un des problèmes les plus courants, à savoir un mauvais compactage. Pour vous assurer que votre sol est installé en douceur et correctement, vous pouvez plutôt faire appel à un service professionnel.

3. Niveler un sol avec une chape

Si votre chape n’est pas autonivelante (chape en sable et en ciment), vous devrez utiliser une règle ou un morceau de bois droit pour niveler le sol. Placez-la sur les pièces de bois que vous utilisez pour diviser les sections et poussez-la vers l’avant, en l’inclinant pour utiliser le coin comme bord tranchant et en la déplaçant d’un côté à l’autre dans un mouvement de scie. Cela permettra de niveler la couche de chape.

Si votre chape est autonivelante (également connue sous le nom de chape fluide ou liquide), elle contient déjà un agent qui réagit lorsque la chape est versée et se compacte de lui-même. Cela garantit que le niveau sera déjà lisse lorsque la chape sera complètement durcie.

4. Répétez le processus

Continuez à poser la chape sur l’ensemble de votre sol jusqu’à ce que vous ayez rempli toutes les sections disponibles. Une fois que c’est fait, retirez les séparateurs en bois et remplissez les espaces laissés derrière. Répétez ce processus jusqu’à ce que tout le sol soit posé.

5. Faites flotter votre chape

Vous pourrez éliminer certaines imperfections de la nouvelle couche de chape dès qu’elle aura été installée, et une nouvelle fois après que le béton aura été correctement saigné.

6. Durcissement de la chape

Le temps nécessaire à la réalisation d’une chape dépend en partie de la taille de la zone à chaper et du type de chape utilisé pour le projet. Dans la plupart des cas, le temps moyen de durcissement de la chape est de sept jours, si elle n’est pas dérangée sous une feuille de polyéthylène scellée sur les bords. Ce délai peut être plus long si la température de la zone tombe en dessous de 10ºC sur une période de 24 heures.

7. Laissez le sol sécher

Une fois que le sol a durci, il a besoin de temps pour sécher. Évitez de faire circuler des véhicules sur le sol et d’installer une autre couche de revêtement de sol pendant au moins trois semaines. Le trafic lourd, en particulier, doit être évité jusqu’à ce que toutes les installations soient terminées. En moyenne, une chape doit sécher au rythme de 1 mm par jour.

Combien coûte la pose d’une chape sur un sol ?

Le coût de la chape dépend de plusieurs facteurs, du prix et de la qualité de la chape utilisée à la taille et à la profondeur de l’espace dans lequel elle est installée. Comme ces facteurs varient, il peut être difficile de fournir un prix exact.

Contactez les professionnels

Tenter de réaliser une chape peut vous coûter du temps et de l’argent si vous n’avez pas la formation, l’équipement ou le mélange appropriés. Si le processus se déroule mal, cela peut retarder l’installation et cela signifie que vous perdrez de l’argent de votre budget de travail en essayant de le réparer.

Pour éviter cela, il est fortement recommandé de prendre contact avec un service professionnel de pose de chapes, afin de vous assurer d’obtenir un sol de qualité qui durera, quelle que soit l’utilisation que vous en fassiez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *