25 novembre 2020
Installation électrique domestique : zoom les tableaux électriques

Installation électrique domestique : zoom les tableaux électriques

Le tableau électrique est considéré comme le cœur de toute installation. En effet, ce dispositif central se charge de la distribution du courant. Il constitue aussi la première barrière de protection contre les incidents électriques. Le tableau électrique accueille entre autres les différents matériels de protection individualisés. De nombreux autres appareils de commande, de programme ainsi que des économiseurs d’énergie se branchent également à ce dispositif central. Il est donc primordial de bien choisir son tableau électrique. L’organisation optimale du réseau électrique en dépend. Plusieurs critères sont à prendre en compte vis-à-vis du choix de tableau électrique. Commençons par comprendre le fonctionnement de cet équipement.

Approche technique d’un tableau électrique

Le tableau électrique se compose de plusieurs éléments afin d’assurer pleinement ses fonctions qui se centralisent autour du branchement électrique des circuits. L’on distinguera en premier lieu le tableau à proprement parlé, c’est-à-dire le support principal du tableau électrique. Cet élément est la pièce centrale sur lequel se monteront les différents modules de branchement. Selon le modèle, il sera de taille différente, celle-ci dépendra surtout du nombre de modules pouvant y être installés. Il existera ainsi des tableaux à 1, 2 voire 4 rangées selon les besoins dans la maison.

Le tableau électrique se composera ainsi de différents modules. Actuellement, la plupart des tableaux électriques se dotent de modules de protection pré-équipés et pré-câblés pour faciliter les installations. Ainsi, outre les modules de branchement, il y aura ainsi un interrupteur différentiel et un disjoncteur montés au niveau du tableau électrique. À noter que la fixation des modules se fait généralement par montage sur rail.

Concernant les modules de branchement, ces derniers présentent différents dispositifs techniques qu’il faut parfaitement maitriser pour un electricien Paris opérant dans l’implémentation d’un nouveau réseau électrique au sein d’une habitation. Ci-après les accessoires identifiés au niveau d’un tableau électrique :

  • Les borniers d’arrivée : se placent à l’arrière des modules. Ils servent au montage de l’arrivée du courant, à raccorder avec le disjoncteur d’abonné du fournisseur d’électricité.
  • Les peignes horizontaux : sont utilisés dans la connexion d’une rangée de modules à la phase et au neutre du tableau.
  • Les peignes verticaux : sont des branchements directs servant à alimenter les appareils situés en tête de rangée
  • Les borniers : ce sont les éléments qui serviront à raccorder la phase et le neutre en vue d’alimenter les différents circuits de l’installation électrique. C’est également à ces niveaux que la mise à la terre est réalisée grâce au bornier neutre.

Comment choisir son tableau électrique ?

Même si cette attribution revient à l’électricien qui se chargera de dresser le réseau électrique au sein de l’habitation, il est essentiel de connaître les principaux critères de choix à imposer à l’encontre d’un tableau électrique. Les particuliers s’intéresseront notamment à la taille de l’équipement, sa capacité et surtout son modèle.

Taille des tableaux électriques

Plus il y aura d’appareils utilisés dans la maison, plus le tableau électrique devra être à taille suffisante pour accueillir tous les branchements. Ce sera suivant cette principale logique que le tableau électrique doit être choisi. L’on optera pour un tableau électrique possédant plus de modules avec plusieurs circuits au sein du réseau. À noter qu’il faut également prévoir l’emplacement du tableau électrique au mur avant de choisir.

Capacité des tableaux électriques

Le tableau électrique ne doit pas seulement être conséquent au niveau de sa taille. En effet, il doit compter en nombre de raccordements minimum pour affirmer que sa capacité est suffisante. L’on sous-entendra ainsi le nombre de modules installés. Un tableau électrique peut présenter en effet plusieurs rangées sans être obligé d’avoir des modules montés en intégralité.

Les modèles de tableau électrique

En fonction du budget et des préférences des particuliers, il y aura différents modèles de tableau électrique au choix. Les plus accessibles restent les tableaux équipés qui sont faciles à installer. Toutefois, les particuliers peuvent se tourner vers des coffrets à équiper s’ils veulent choisir eux-mêmes les modules de leur tableau. Par ailleurs, ces modèles sont aussi disponibles en déclinaison étanche.

Astuces pour choisir son tableau électrique : Les foyers doivent toujours opter pour des tableaux électriques dépassant à hauteur de 20 ou 30% de leur besoin en raccordement. En effet, les extensions antérieures seront immédiatement anticipées, rajout d’appareils, mise à jour des normes et autres.

Des tableaux électriques adaptés à la taille de la maison : les valeurs à retenir

On arrive rarement à déterminer en amont les différents appareils qui viendront s’installer dans la maison, encore moins les ajouts futurs. Bien que le fait de choisir un tableau toujours plus grand soit une solution d’anticipation efficace, il ne faut quand même pas se lancer dans un achat important pour des besoins minimes. Les électriciens en charge de l’installation vous communiquent les valeurs à retenir pour faire un rapprochement rapide de la taille de la maison avec celle du tableau électrique.

  • Maison individuelle de moins de 35 m² : coffret 2 rangées
  • Logement entre 35 et 100 m² : coffret 3 rangées
  • Plus de 100m² : coffret 4 rangées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *