24 juin 2021
acheter une bonne voiture d'occasion

Comment acheter une voiture d’occasion ?

Grâce à Internet, il est de plus en plus facile de trouver des véhicules d’occasion sur le marché. En effet, professionnels et particuliers ne manquent pas d’arguments pour vous proposer des modèles variés, à des prix très attractifs. Toutefois, certaines dispositions doivent être prises avant d’acheter votre véhicule d’occasion. Voici quelques conseils pour vous aider à acheter votre voiture en toute tranquillité.

Renseignez-vous sur vos droits en tant qu’acheteur particulier

Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, le vendeur a l’obligation de vous fournir un certain nombre de renseignements sur ce dernier. Ceci, qu’il s’agisse d’un achat auprès d’un vendeur professionnel ou chez un particulier. En effet, aucune information sur la qualité et sur le fonctionnement de la voiture, ne doit être cachée. Le vendeur a aussi l’obligation de fournir à vous ou à votre mandataire, un certain nombre de documents. Il s’agit entre autres :

  • Des caractéristiques techniques exactes du véhicule (marque, modèle, couleur, etc.) ;
  • De l’historique des opérations, notamment le procès-verbal de contrôle technique ;
  • Des autres documents nécessaires à l’immatriculation du véhicule (le certificat d’immatriculation, la déclaration de cession, certificat de gage ou de non-gage, etc.).

Toutefois, des cas particuliers peuvent se présenter.

La garantie légale du vice-caché

Au moment de la vente, il peut arriver que la voiture présente des défauts qui ne soient pas connus par le vendeur lui-même. On parle alors de « vice-caché ». Lorsqu’il y a présence de défauts au moment de l’achat, vous disposez de 2 ans pour prouver leur existence. Vous pourrez ainsi obtenir un remboursement partiel ou total de votre investissement.

Le délit de tromperie

On rencontre souvent cette situation lorsqu’il s’agit d’un achat auprès d’un particulier. Certains vendeurs ont tendance à mentir sur les caractéristiques réelles du véhicule ainsi que sur ses défauts. Sachez que vous avez la possibilité légale de porter plainte lorsque cette situation se pose. Il est donc conseillé de prendre certaines précautions avant de signer le papier de vente.

Faites un diagnostic complet de la voiture

Une voiture d’occasion a non seulement des kilomètres au compteur, mais peut certainement avoir aussi quelques « bobos » cachés. Ne vous fiez pas au beau sourire et à l’air rassurant du vendeur. Pour être sûr de son investissement, le mieux est de passer la voiture au crible.

En effet, vous devez prendre le temps de tester toutes les fonctionnalités de la voiture. Vérifier l’éclairage aux lève-vitres, le réseau électrique, en passant le système de ventilation ou encore le désembuage. N’oubliez pas de contrôler le système de climatisation, si la voiture en possède. Bref, ne laissez rien au hasard si vous ne souhaitez pas faire des réparations ou entretiens supplémentaires plus vite que prévu.

Effectuer un essai sur route est sans doute indispensable. Il ne s’agit pas de faire le tour du pâté de maisons, mais d’un vrai essai sur différents types de route. Vous aurez ainsi l’occasion de vérifier le comportement de l’embrayage et de la boîte de vitesses. Si vous n’êtes pas un expert dans le domaine de l’automobile, il est conseillé d’être accompagné d’un bon garagiste. Un Mandataire automobile peut également vous trouver le véhicule qui vous correspond le mieux.

Privilégiez le choix d’un professionnel

Pour éviter des complications, il est préférable de s’adresser à des professionnels lorsque vous cherchez à acheter une voiture d’occasion. Aujourd’hui, les professionnels de l’automobile proposent des modèles de voitures d’occasion qui rivaliseraient presque avec des modèles neufs. Même si les prix proposés par les particuliers sont souvent plus attractifs, vous n’aurez certainement pas les mêmes avantages.

Indiquez à votre Mandataire de se tourner vers un concessionnaire professionnel. Vous achèterez votre véhicule d’occasion avec quelques garanties. Si votre voiture a par la suite un problème, vous pourrez avoir droit à un service après-vente, par exemple. Vous avez aussi la possibilité d’effectuer plus de recours en cas de litige avec un vendeur professionnel. Vous éviterez aussi les nombreuses arnaques que vous pourriez rencontrer avec un particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *