2 février 2023
comptable pour consultant

Consultant : Est-il judicieux de faire appel à un comptable ?

La tenue des factures est une tâche lourde et fastidieuse. Il est difficile de survivre sans connaissances préalables. Cependant, la comptabilité est une obligation légale. Ce n’est pas réservé aux commerçants. Toutes les professions libérales sont également soumises à des obligations comptables.
Afin d’assurer le parfait développement d’une entreprise, l’exactitude de la comptabilité est le premier aspect à assurer. Comme déjà mentionnée, la comptabilité est un domaine plus ou moins complexe. Faire appel à un comptable peut nous faire gagner du temps et de l’argent.
Les consultants sont également concernés par les exigences comptables. Pour tout savoir, suivez nos conseils.

Quelles sont les fonctions d’un comptable pour les consultants ?

En tant que consultant, vous n’avez aucune obligation légale de travailler avec un comptable. Cependant, le recours à un comptable est indispensable. Car après ce qui vient d’être dit, la comptabilité est un secteur très complexe.
Il est donc conseillé de faire appel à un auditeur soit lors de la création d’une société de conseil, soit pour l’accompagner dans toutes les démarches de démarrage. Il est également possible d’engager un comptable pour gérer et suivre les comptes.
Avec un commissaire aux comptes comme conseil, vous bénéficiez d’une parfaite sécurité comptable et fiscale. Il n’y a rien à craindre là-bas. Il assure un respect total des réglementations comptables.
Le premier travail du comptable est de s’occuper de la comptabilité. C’est aussi le professionnel compétent agréé pour ce travail comptable. Par ailleurs, il effectue également des travaux en rapport avec cette comptabilité.
Pour info, c’est le comptable qui prépare le compte de résultat et le bilan. Il peut également effectuer d’autres opérations telles que des déclarations sociales ou des déclarations fiscales. Le comptable peut même gérer les charges fiscales.
Pour les sociétés de conseil employant des salariés, nous pouvons même faire appel à un auditeur pour établir les fiches de paie, élaborer la DSN ou encore le contrat de travail.
En bref, le contrôle d’un commissaire aux comptes est une garantie de la régularité des comptes et des finances. Avoir l’assistance d’un comptable consultant vous   donne l’avantage de pouvoir vous concentrer sur votre propre travail.

Quels sont les critères de choix d’un comptable pour un consultant ?

Pour prendre conseil d’un comptable à un avocat, il y a trois aspects qui nous permettent de ne pas nous tromper dans le choix.
Le premier critère est orienté vers vous, il est basé sur le besoin principal de votre entreprise. En fonction de vos attentes et de la situation de votre entreprise, deux options s’offrent à vous. Soit collaborer avec un comptable en ligne soit embaucher un comptable de bureau. Qu’il s’agisse de comptables en ligne ou de comptables de bureau, ils sont tous fiables et possèdent des compétences nécessaires pour travailler en tant que comptable.
La différence réside dans la façon dont vous faites votre travail. Le premier propose un comptable en ligne tandis que d’autres ne le font pas. Le compteur en ligne est moins cher pour cela. Cela vous permet de suivre à distance la tenue de vos comptes. Avec les différents outils technologiques, il est beaucoup plus rapide que le comptable au bureau.
Le deuxième critère concerne les honoraires des commissaires aux comptes. Vous devez examiner attentivement ce critère car il doit correspondre à votre budget. Le compteur le moins cher n’est pas forcément le mauvais. Avec les comparateurs en ligne, choisir de comparer est la solution idéale pour vous.
Enfin, vous devez porter une attention particulière à la lettre de mission. En règle générale, il n’y a pas de contrat de travail avec un comptable. Leur engagement se reflète dans l’énoncé de mission. Il doit montrer toute l’étendue et l’état des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *