2 février 2023
remédier à l'humidité des murs en copropriété

Quelles solutions pour remédier à l’humidité des murs en copropriété ?

L’humidité des murs en copropriété est un problème assez courant et qui requiert une intervention en urgence. Face à un problème d’humidité des murs en copropriété, il est important de trouver les solutions rapidement. Les voici donc :

Quels sont les signes de l’humidité des murs en copropriété

Avant de poser un diagnostic humidité Paris, il convient d’avoir une idée des signes de la présence de ce genre de problème en copropriété.

  • Odeur de moisissures,
  • Un écaillement ou gondolement des peintures
  • Une déformation des plinthes
  • Des tâches d’eau sur les murs ;
  • L’apparition des moisissures ;
  • l’humidité sur les vêtements
  • la condensation d’eau sur les ouvertures.

Humidité des murs : les conséquences

L’humidité a tendance à favoriser la prolifération des algues, des lichens et des mousses sur votre toiture, vos façades et vos sols et. Ce genre de phénomène favorise les infiltrations d’eau et cause de nombreux soucis de l’étanchéité de l’immeuble.L’humidité des murs peut également avoir un impact sur la santé. Cela entraine généralement des soucis de respirations, de l’asthme, de la rhinite allergie, du rhume et bien plus encore.

Différents moyens pour détecter de l’humidité des murs en copropriété ?

Dans le souci de minimiser les conséquences de l’humidité dans une copropriété, c’est de faire appel à un spécialiste diagnostic humidité Paris.Cette opération permet d’identifier la cause de l’humidité et de trouver les bonnes solutions à prendre.En effet, les principales causes de l’humidité des murs en copropriété sont les dégâts des eaux liés étroitement à des fuites ou des infiltrations d’eau. C’est notamment le cas des remontées capillaires et la condensation due à l’activité humaine.

Les remontées capillaires

Dès lors que remontées capillaires apparaissent dans votre copropriété, il est possible de détecter des traces dans les angles, derrière les plinthes et/ou en  bas des murs. Ce genre d’humidité peut affecter les murs intérieurs dans l’immeuble.

Les dégâts des eaux

En ce qui concerne dégâts des eaux, ils se reconnaissent par des taches sur les murs, des cloques formées au plafond, et une dégradation des revêtements. Ce genre de signe permet de se rendre compte d’un souci d’étanchéité au niveau de la toiture.

La condensation

L’humidité liée à de la condensation s’observe principalement par la présence de buée sur les vitres des fenêtres. Les occupants de la copropriété pourront faire le constat également de l’insalubrité de l’air ambiant au quotidien. Il est également possible de faire le constat de l’apparition des champignons sur les murs ou des vêtements humides.

Humidité des murs : les solutions

Plusieurs solutions permettent de remédier l’humidité des murs en copropriété. Pour cela, il y a certains gestes que les occupants du logement doivent adopter. Les voici donc :

  • nettoyer régulièrement la grille de ventilation
  • changer les filtres de la VMC
  • éviter de sécher du linge à l’intérieur de l’appartement
  • vérifier régulièrement les éviers, les salles de bains et pourtours des fenêtres favorables à la prolifération de moisissures ;
  • aérer les pièces régulièrement au quotidien.

Si l’humidité est causée par une fuite d’eau sur une canalisation, il convient de faire appel un plombier pour détecter l’origine de ce problème. Si elle est due à des infiltrations d’eau de pluie, il est préférable de faire le choix d’un couvreur. E dernier pourra facilement vérifier et de résoudre les problèmes l’étanchéité de votre toiture. En cas de remontées capillaires, il est indispensable de faire certaines injections. Ce procédé permet de stopper immédiatement la montée de l’humidité dans les murs. Il est également possible d’apporter une protection supplémentaire aux murs en y mettant une peinture anti-humidité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *